Bac+5 audiovisuel - Diplôme Concepteur Réalisateur documentaire - INA sup
Rechercher
Mon compte

Diplôme Conception Réalisation de documentaire (ENS Paris-Saclay - INA)

L’Ecole normale supérieure Paris-Saclay et l’Institut national de l’audiovisuel proposent un diplôme inter-établissements de niveau Bac+5 intitulé « Conception Réalisation de documentaire. Documentaires de l’histoire et du contemporain »*.

Cette formation prolonge le master 2 organisé, entre 2011 et 2020, par l’Ecole nationale des chartes, l’Ecole normale supérieure de Cachan et l’Institut national de l’audiovisuel intitulé « Concepteur audiovisuel : représentations plurimédia de l’histoire, de la société et de la science ».

L’objectif reste identique : former des conceptrices et des concepteurs, et des réalisatrices et réalisateurs de documentaires dans l’audiovisuel (cinéma, télévision, radio, web).

La finalité de cette formation est professionnelle : ce diplôme ne destine pas aux métiers de la recherche et de l’enseignement.

Les diplômé·e·s, dans les dix dernières années, se sont inséré·e·s sur le marché du travail soit en devenant assistants-réalisateurs, assistantes-réalisatrices ou réalisateurs, réalisatrices pour les documentaires radiophoniques ou télévisuels, soit en occupant des postes exécutifs dans des sociétés de production, des institutions culturelles ou des chaînes de télévision.

En partenariat avec

large

Contacts

INA sup (coordination pédagogique)
Fanny Douarche
fdouarche@ina.fr

01 49 83 38 54
masters@inasup.com

INA sup (informations financements formation pro.)
Aurélie Badoureaux

01 49 83 21 75
abadoureaux@ina.fr

Métiers préparés

Conceptrices/teurs et réalisatrices/teurs de documentaires dans l’audiovisuel (cinéma, télévision, radio, Web)

Secteurs d'activité
  • Cinéma
  • Télévision
  • Radio
  • Web
Conditions d'admission

Voir ci-dessous


Ce diplôme est ouvert en formation initiale aux candidats âgés de 27 ans au plus l’année de l’inscription et en formation continue après 27 ans révolus.

Peuvent présenter leur candidature :
- les titulaires au minimum d’un master 1 en lettres (histoire, lettres, économie, philosophie, sociologie, info-com, cinéma et audiovisuel…) ou en sciences (physique, mathématiques, médecine, biologie…).
- les titulaires d’un diplôme d’école de commerce, d’ingénieur, d’un Institut d’études politiques, ou d’un établissement de l’enseignement supérieur du ministère de la Culture.
- pour les étudiants étrangers : les titulaires d’un diplôme correspondant au M1 (quatre années d’études supérieures).
- Les professionnels (réalisateurs, chefs opérateurs, monteurs…) soucieux de compléter leur formation.

Les candidats souhaitant déposer une demande de VAPP (validation des acquis professionnels et personnels) sont invités à contacter Madeleine Santos (01.47.40.75.02). L'équivalence des diplômes ou de l'expérience professionnelle avec le M1 sera validée par une commission ad hoc.

 
Le M1 (ou son équivalent) est supposé acquis à la rentrée 2021 et non au dépôt du dossier.

Niveau d'anglais requis : équivalent du niveau B1 du Cadre européen commun de référence pour les langues.

Informations pratiques

Contenu et durée
Coût
Admission et inscription
Vie quotidienne

Cette formation de haut niveau propose des enseignements théoriques et pratiques dispensés sous forme de cours et d’ateliers (392 heures) que des stages peuvent compléter. La scolarité se déroule sur deux semestres.

Les enseignements théoriques comprennent plusieurs modules : histoire et esthétique du genre, droit de l’audiovisuel, connaissance des fonds et recherche de documents, production audiovisuelle et marchés du documentaire, méthodologie de l’entretien oral...

Les enseignements pratiques et ateliers permettent aux étudiant.e.s de réaliser des documentaires audiovisuels, numériques et sonores : image, son, montage, conception et réalisation.

Les enseignements sont complétés par des master class à la SCAM (projections de documentaires suivies de rencontres avec leur réalisatrice ou réalisateur) et des rencontres professionnelles (festivals de documentaires tels que le FIPADOC, le Cinéma du réel et les Ecrans documentaires).

Les cours et ateliers ont lieu d’octobre à juin. Ils se tiennent à l’INA à Bry-sur-Marne, ce qui permet de travailler avec des équipements professionnels et de profiter des synergies avec les étudiant.e.s des autres formations dispensées par INA sup (montage, production…).

La scolarité est incompatible avec d’autres engagements. Les étudiant.e.s sont donc supposé.e.s suivre le cursus à temps plein.

Télécharger la maquette pédagogique

Frais de scolarité

  • 3 500 euros en formation initiale (être âgé.e de 27 ans au plus l’année de l’inscription).
  • 7 500 euros en formation professionnelle (salarié.e.s, intermittent.e.s du spectacle,..).

Les candidats souhaitant bénéficier de financement de la formation continue sont invités à contacter Aurélie Badoureaux pour établir leur dossier de demande de financement.

Modalités d’admission

La sélection s’effectue en deux phases à l’issue desquelles 14 étudiant·e·s seront retenu·e·s.

  • présélection sur dossier de candidature ;
  • entretien.

Compte-tenu de la situation actuelle de confinement en raison de la pandémie de Covid-19, les candidatures sont à envoyer à la fois par voie numérique (masters@inasup.com) et par voie postale : 

Aurélie Badoureaux

Diplôme Conception Réalisation de documentaire

INA sup

4 avenue de l'Europe

94 366 Bry-sur-Marne cedex

France

Les indications détaillées pour l'envoi du dossier figurent en dernière page du dossier de candidature.

Calendrier

(Ces dates sont indicatives. Les candidat·e·s sont invité·e·s à consulter les sites de l’ENS Paris-Saclay et de l’INA pour noter d’éventuels changements. 

  • Date limite d’envoi des dossiers de candidature : lundi 3 mai 2021.
  • Publication des résultats de la présélection sur dossier : 3 juin 2021.
  • Entretiens : les 5 et 6 juillet 2021 (à INA sup à Bry-sur-Marne) sous réserve de modifications.

Les étudiant·e·s bénéficient du restaurant d’entreprise de l’INA et de son centre de ressources pédagogiques.