Témoignage d'un étudiant INA sup, après son stage en tant qu’assistant de production à Berlin
Rechercher
Mon compte
17 oct 2020

"Les Européens ont une culture commune qui se nourrit des spécificités de chaque pays"

Pendant son master Production audiovisuelle à INA sup, Thibaut Kolski a bénéficié d’une bourse Erasmus+ pour effectuer son stage au sein d’une société de production française localisée en Allemagne. Ce qu’il retient de son expérience Erasmus ? De la confiance en son projet professionnel, l’idée que l’UE devrait avancer sur la base de sa culture commune et de sa jeunesse, les fêtes berlinoises.


Interview avec Thibaut Kolski sur son stage à la société de production La Onda Productions, à Berlin en Allemagne.


MON STAGE ERASMUS+ 

Où avez-vous réalisé votre stage Erasmus ?

Thibaut : J’ai effectué mon stage dans une société de production française créée en 2015, La Onda Productions.  C’est une société française qui a une antenne à Berlin. Elle travaille principalement avec des jeunes réalisateurs de web séries et documentaires. Elle est composée de deux producteurs et de 2 assistantes de production.


Quelles étaient vos missions de stage ?

Thibaut : J’ai occupé un poste d’assistant de production. Travaillant seul à Berlin avec l’un des deux producteurs, j’ai pu vraiment touché à tout ! J’ai donc eu des missions de stage très variées : pour le développement de nombreux projets, j’ai fait de l'expertise scénaristique, monté des dossiers de demandes de financement, de rendu de comptes ; et j’ai aussi suivi des dossiers de vente internationale, travaillé à la refonte du site internet, fait de la veille sur les talents, etc. L’un des projets emblématique pour lequel j’ai pu contribuer au développement  a été une web-série iranienne, qui devrait être diffusée sur le compte Instagram d’Arte.


FAIRE L'EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE ET PERSONNELLE DE L'EUROPE
 

Quels enseignements tirer de cette expérience professionnelle en Europe ? 

Thibaut : Tout d’abord, la confiance qui m’a été faite durant le stage,  m’a donné confiance en mes capacités. Cette expérience m’a donc apporté beaucoup de confiance en mon projet de monter une boîte de production avec deux camarades d’INA sup (Jules Dubernard et Hugo Givort) suite à l'appel à projets de Ciclic, délivrant une bourse post-études à de jeunes producteurs en partenariat avec l'INA. Par ailleurs, mon stage à La Onda Productions m’a permis de développer mon réseau de jeunes talents en France et en Allemagne aussi, et la capacité de travailler en anglais.


En quoi votre perception de l'Europe a évolué après votre expérience Erasmus ?

Thibaut : Je me suis toujours senti très européen mais le fait de vivre à Berlin me conforte encore plus dans le fait que les Européens ont une culture commune qui se nourrit des spécificités de chaque pays. Je pense que l'Union Européenne devrait davantage se construire sur la culture et la jeunesse, j'évolue dans un milieu de jeunes venant des quatre coins du globe et on a beaucoup plus en commun qu'on ne le pense. C'est sur ces bases que l'Europe devrait avancer et non plus majoritairement sur des questions économiques.


« Le fait de vivre à Berlin me conforte encore plus dans le fait que les Européens ont une culture commune qui se nourrit des spécificités de chaque pays »


Un mot, un lieu, une coutume, une habitude marquante de votre pays d’accueil ?

Thibaut : Les Späti, épiceries ouvertes à toute heure où on trouve de tout à un prix raisonnable. Les gigantesques forêts autour de Berlin où les jeunes se retrouvent pour des free parties suite à la fermeture des klubs à cause du Coronavirus (on n'arrêtera pas la fête à Berlin !). Les 5 poubelles de tri partout, même dans les trains. Les échanges d'appartement à Berlin : la crise du logement est si importante que dans certains quartiers les apparts ne sont jamais remis sur le marché, il est courant que le nouveau locataire échange son bail avec l'ancien locataire.

large