Expertise des collections de l'Union Africaine de Radiodiffusion (UAR) à Nairobi, Kenya

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a confié à l’INA, dans le cadre d’un protocole d’accord signé entre les deux institutions fin octobre, l’audit des fonds d’archives de l’Union Africaine de Radiodiffusion (UAR).

visuelKenya

Axel Roche-Dioré, chef de projet au service expertise, conseil et Eric Rault, responsable adjoint du département technique de la Direction des Collections de l'Ina, se sont rendus à Nairobi du 13 au 17 novembre 2016 pour l'expertise de cette importante collection construite sur trente années d'échanges de programmes entre les états africains (35 pays représentés). 

Cette mission s'inscrit dans le cadre d'un projet plus global d’accompagnement de l'UAR par l'INA pour la numérisation de ses archives. La collaboration entre l'OIF, l'UAR et l'INA et le projet de sauvegarde de ce fonds ont été annoncés officiellement par la Secrétaire générale de l'Organisation, Madame Michaëlle Jean, en ouverture du sommer des chefs d'état africains le 21 novembre à Antananarivo, Madagascar. 

Le PEC (Centre d'Echanges de Programmes) détient une production audiovisuelle à forte valeur ajoutée, documentée et bien conservée, représentative de 30 ans de télévision et de radio dans plus de 35 pays d'Afrique.  

Aujourd'hui, numériser les archives du PEC répond à l'impératif de préservation à long terme. En effet, les supports originaux des documents audiovisuels ainsi que les outils de lecture se dégradent au film du temps, il est donc nécessaire pour préserver le contenu de le numériser. 

La numérisation se justifie également car elle permet de conformer les collections aux modes de consommation et d'exploitation actuels de l'audiovisuel. 

large

large