Produire un film documentaire et accompagner sa création
Rechercher
Mon compte

Formation Produire un film documentaire et accompagner sa création

Accompagner un.e auteur.rice dans l’écriture du film dans les étapes de développement et de production

Objectifs pédagogiques

Connaître les spécificités de l’écriture documentaire.
Savoir diagnostiquer un projet documentaire.
Connaître les bases de la dramaturgie.
Trouver la mise en récit d’un projet documentaire.
Renforcer les capacités de dialogue artistique avec l’auteur.rice d’un projet documentaire.
Identifier et/ou anticiper les obstacles au développement ou à la production d’un projet documentaire et les surmonter avec l’auteur.rice.

Détails de la formation

Contenu

1er MODULE

JOUR 1
Rappel des fondamentaux de la production documentaire :
- Les financements à l’écriture, principes généraux et guichets, dont :
o Les aides territoriales,
o Le Fonds d’aide à l’innovation audiovisuel (FAIA) du CNC,
o L’aide à l’écriture long-métrage du CNC
o Brouillon d’un rêve de la SCAM.
- Les financements à la production, dont :
o Les aides territoriales,
o Le Fonds de soutien audiovisuel du CNC :
Principes de l’aide sélective ou automatique,
 Le calcul du « généré »,
o L’avance sur recettes avant réalisation du CNC.
- Les contrats d’auteur et d’auteur réalisateurs,
- Les accords de la transparence.

JOUR 2
Visionnage collectif d’un film documentaire.
Analyse filmique détaillée conduisant à l’identification de la structure narrative du film, des intentions de l’auteur-réalisateur et des dispositifs de mise en scène.
Lecture dirigée et commentée du dossier de production du film.

Importance du placement du « Je » de l’auteur dans l’intention et dans la réalisation.
Étude de cas à partir d’un projet documentaire et de deux versions différentes du montage du film.

JOUR 3
Distinguer les deux phases d’écriture d’un projet de film :
- L’écriture pour chercher (carnet de repérages, esquisses de scènes, recherche des intentions, etc.) ;
- L’écriture pour convaincre les producteurs, les jurys, les diffuseurs (dossier artistique rédigé et mis en page).
Outils narratifs et dramaturgiques : comprendre les enjeux de la mise en récit.
L’enquête et la quête, les deux points d’appui de l’écriture documentaire.
Notions théoriques et exercices d’application.
Le diagnostic du projet documentaire (1ère étape).
Etude de cas : à partir d’un projet écrit, élaboration d’une fiche de lecture collective : points forts du projet, points faibles et pistes de réécriture.
Les étapes de travail de la réécriture.
Lecture dirigée de la version retravaillée du projet.

2ème MODULE

JOUR 4
Travail en autonomie : les participants appliquent les acquis de la session 1 en étudiant six dossiers artistiques de projets documentaires issus du FSA (Fonds de Soutien à l’Audiovisuel) sélectif du CNC et en y identifiant les points forts et les points faibles.

JOUR 5
Restitution et jeu de rôle.
Simulation d’une commission sélective du FSA du CNC.
Les stagiaires jouent le rôle des lecteurs du comité siégeant habituellement au CNC. Ils doivent argumenter la sélection de trois projets parmi les six qu’ils auront lus pendant l’intersession.

Analyse de la manière dont s’est déroulé l’exercice et mise en valeur des critères essentiels dans la rédaction et la présentation des dossiers artistiques.

Le diagnostic du projet documentaire (2ème étape) :
- Symptômes et boîte à outils.
- Problèmes récurrents et profils d’auteurs.
- Récits d’expériences.
- Comment proposer des solutions sans détourner l’auteur de son projet.

JOUR 6
- Application des outils à partir d’un dossier au stade de l’écriture (type Brouillon d’un rêve ou FAIA du CNC), sur lequel les participants doivent appliquer les connaissances, outils et techniques acquises.
- Mise en commun des diagnostics.
- Application des outils sur des problématiques contenues par des projets portés par les stagiaires.
- Synthèse et évaluation de la formation.

Public

Producteurs, chargés de développement, chargés de production, chargés de programme.

Pré-requis

Les participants devront justifier d’une première expérience professionnelle en production documentaire.

Formateurs

Scénaristes de documentaires, script doctors documentaire, producteur.

Méthode pédagogique

Chaque notion et chaque thématique sera traitée à partir d’exposés théoriques, illustrés de nombreux apports pratiques, d’études de cas, de visionnages, de lectures et exemples commentés.
Des mises en situation individuelles et collectives permettront aux stagiaires de mettre en œuvre les outils acquis au cours de la formation et de profiter du groupe pour favoriser les partages d’expériences et l’apprentissage par capillarité.

Matériels utilisés

Salle de cours multimédia.

Formation Produire un film documentaire et accompagner sa création

Accompagner un.e auteur.rice dans l’écriture du film dans les étapes de développement et de production

Objectifs pédagogiques

Connaître les spécificités de l’écriture documentaire.
Savoir diagnostiquer un projet documentaire.
Connaître les bases de la dramaturgie.
Trouver la mise en récit d’un projet documentaire.
Renforcer les capacités de dialogue artistique avec l’auteur.rice d’un projet documentaire.
Identifier et/ou anticiper les obstacles au développement ou à la production d’un projet documentaire et les surmonter avec l’auteur.rice.

Détails de la formation

Contenu

1er MODULE

JOUR 1
Rappel des fondamentaux de la production documentaire :
- Les financements à l’écriture, principes généraux et guichets, dont :
o Les aides territoriales,
o Le Fonds d’aide à l’innovation audiovisuel (FAIA) du CNC,
o L’aide à l’écriture long-métrage du CNC
o Brouillon d’un rêve de la SCAM.
- Les financements à la production, dont :
o Les aides territoriales,
o Le Fonds de soutien audiovisuel du CNC :
Principes de l’aide sélective ou automatique,
 Le calcul du « généré »,
o L’avance sur recettes avant réalisation du CNC.
- Les contrats d’auteur et d’auteur réalisateurs,
- Les accords de la transparence.

JOUR 2
Visionnage collectif d’un film documentaire.
Analyse filmique détaillée conduisant à l’identification de la structure narrative du film, des intentions de l’auteur-réalisateur et des dispositifs de mise en scène.
Lecture dirigée et commentée du dossier de production du film.

Importance du placement du « Je » de l’auteur dans l’intention et dans la réalisation.
Étude de cas à partir d’un projet documentaire et de deux versions différentes du montage du film.

JOUR 3
Distinguer les deux phases d’écriture d’un projet de film :
- L’écriture pour chercher (carnet de repérages, esquisses de scènes, recherche des intentions, etc.) ;
- L’écriture pour convaincre les producteurs, les jurys, les diffuseurs (dossier artistique rédigé et mis en page).
Outils narratifs et dramaturgiques : comprendre les enjeux de la mise en récit.
L’enquête et la quête, les deux points d’appui de l’écriture documentaire.
Notions théoriques et exercices d’application.
Le diagnostic du projet documentaire (1ère étape).
Etude de cas : à partir d’un projet écrit, élaboration d’une fiche de lecture collective : points forts du projet, points faibles et pistes de réécriture.
Les étapes de travail de la réécriture.
Lecture dirigée de la version retravaillée du projet.

2ème MODULE

JOUR 4
Travail en autonomie : les participants appliquent les acquis de la session 1 en étudiant six dossiers artistiques de projets documentaires issus du FSA (Fonds de Soutien à l’Audiovisuel) sélectif du CNC et en y identifiant les points forts et les points faibles.

JOUR 5
Restitution et jeu de rôle.
Simulation d’une commission sélective du FSA du CNC.
Les stagiaires jouent le rôle des lecteurs du comité siégeant habituellement au CNC. Ils doivent argumenter la sélection de trois projets parmi les six qu’ils auront lus pendant l’intersession.

Analyse de la manière dont s’est déroulé l’exercice et mise en valeur des critères essentiels dans la rédaction et la présentation des dossiers artistiques.

Le diagnostic du projet documentaire (2ème étape) :
- Symptômes et boîte à outils.
- Problèmes récurrents et profils d’auteurs.
- Récits d’expériences.
- Comment proposer des solutions sans détourner l’auteur de son projet.

JOUR 6
- Application des outils à partir d’un dossier au stade de l’écriture (type Brouillon d’un rêve ou FAIA du CNC), sur lequel les participants doivent appliquer les connaissances, outils et techniques acquises.
- Mise en commun des diagnostics.
- Application des outils sur des problématiques contenues par des projets portés par les stagiaires.
- Synthèse et évaluation de la formation.

Public

Producteurs, chargés de développement, chargés de production, chargés de programme.

Pré-requis

Les participants devront justifier d’une première expérience professionnelle en production documentaire.

Formateurs

Scénaristes de documentaires, script doctors documentaire, producteur.

Méthode pédagogique

Chaque notion et chaque thématique sera traitée à partir d’exposés théoriques, illustrés de nombreux apports pratiques, d’études de cas, de visionnages, de lectures et exemples commentés.
Des mises en situation individuelles et collectives permettront aux stagiaires de mettre en œuvre les outils acquis au cours de la formation et de profiter du groupe pour favoriser les partages d’expériences et l’apprentissage par capillarité.

Matériels utilisés

Salle de cours multimédia.