La HAICA (Haute Autorité Indépendante pour la Communication Audiovisuelle) de Tunisie en visite à Paris / Actualités / L'expertise et le conseil à l'INA / Site FR - Ina
Rechercher
Mon compte
14 Mar 2019

La HAICA (Haute Autorité Indépendante pour la Communication Audiovisuelle) de Tunisie en visite à Paris

large

Une visite d’étude dans le cadre d’un jumelage européen
L’INA a eu l’honneur et le plaisir d’accueillir les 14 et 15 mars derniers M. Nouri Lajmi, le Président de la HAICA (Haute Autorité Indépendante pour la Communication Audiovisuelle), ainsi que, M. Amine Chebbi et M. Tarek Zahraoui, deux membres de ses équipes techniques, pour une visite d’étude dans le cadre du projet européen de jumelage entre la HAICA, le CSA Belge, et l’INA. Leur venue a été rendue possible grâce au concours de l’Institut Français en Tunisie.
Cette visite fait suite à plusieurs missions d’audit effectuées par des experts INA en Tunisie dont l’objectif principal est de permettre la mise en place d’un système d’archivage pérenne des flux radio et télévision captés par le régulateur tunisien.

La visite des locaux de l’INA à Bry-Sur-Marne
Jeudi, dans la matinée, les équipes de l’INA ont présenté à la délégation tunisienne le dépôt légal de la radio, de la télévision et du web de l’audiovisuel français. La visite s’est poursuivie par la rencontre des équipes du service catalogage, de la documentation et du bureau des méthodes en charge des référentiels et du modèle documentaire de l’INA. La journée s’est terminée par des échanges à propos des travaux en cours sur les apports du nouveau modèle de données.

L’accueil de la délégation à l’Inathèque et au CSA français à Paris
La délégation tunisienne a assisté, le lendemain matin, à un exposé des activités de recherches et des infrastructures liées au dépôt légal, à l’Inathèque.
L’après-midi, le CSA français a reçu la HAICA, l’INA et le chef du projet de jumelage, M. Paul-Eric Mosseray du CSA belge dans ses locaux à Paris, pour présenter le fonctionnement de ses outils de régulation, ainsi que de ses bases de données. A cette occasion M. Nouri Lajmi a rencontré son homologue français M. Roch-Olivier Maistre

Des échanges constructifs
Ces deux journées ont été marquées par un fort enthousiasme de la part de tous les participants : les échanges ont été nombreux et de qualité, et promettent de faire avancer le projet de jumelage à grands pas.

original