Master Recherche Histoire et audiovisuel

Une licence en Histoire ou Histoire de l’Art permet d’accéder à cette formation à la recherche centrée sur les différentes facettes de l’univers de la radio, de la télévision et du multimédia : historique mais aussi esthétique, économique, juridique et sociologique

Présentation

Le master d’Histoire, spécialité Histoire et audiovisuel, forme à la recherche les étudiants désireux d’appréhender l’univers de la radio, de la télévision et du multimédia sous ses différentes facettes : historique mais aussi esthétique, économique, juridique et sociologique.
 

Métiers préparés

Cette formation favorise l’intégration au sein des institutions culturelles et des collectivités territoriales, mène aux métiers de l’image et du son, aux emplois de documentaliste, de producteur, de documentariste et de critique. Ce diplôme prépare aussi les étudiant(e)s à l’enseignement, secondaire ou supérieur, et à la recherche.


Secteurs d'activité
 

  • Enseignement secondaire ou supérieur
  • Recherche
  • Institutions culturelles
  • Collectivités territoriales

     
     

Conditions d'admission
 

  • Tout étudiant titulaire d’une licence d’histoire ou d’histoire de l’art (option photo ou cinéma) est admis de plein droit en première année de master.
  • Les candidats issus d’autres formations doivent déposer un projet d’étude en rapport avec la formation offerte de telle sorte que le jury d’admission puisse apprécier leurs compétences et leurs motivations.
  • L’entrée en deuxième année de master est sélective. Elle dépend des résultats obtenus en M1.


Contenu et durée de la formation

4 semestres de formation théorique autour des thèmes suivants :

  • Initiation à la recherche en histoire audiovisuelle ;
  • Analyse des images, des sons et de la documentation afférente ;
  • Histoire des systèmes techniques, des télévisions, des archives télévisuelles et cinématographiques ;
  • Histoire culturelle, histoire des médias, histoire de la photographie ;
  • Droit de la propriété intellectuelle ;
  • Economie et financement du cinéma et de l’audiovisuel ;
  • Informatique (utilisation de bases de données) ;

Les cours théoriques sont complétés par des ateliers de recherche sur sites (BiFi, BnF, Cinémathèque française, ECPAD, Inathèque)

Le 4e semestre comprend un stage auprès d’un organisme de radio, de télévision ou de documentation audiovisuelle, et un mémoire de recherche.

Les étudiants participent aux conférences, séminaires et rencontres professionnelles organisés par l’Ina et par l’Institut Français de la Communication. Ces activités complètent les thématiques et les sujets abordés au cours du programme.*
 

Coût des études

Pas de frais de scolarité. Possibilités d’obtention de bourse et de logement social étudiant.

 

Partenaire

Formation en partenariat avec l'Université Paris 1 - La Sorbonne